Une psychothérapie

Le premier rendez-vous

La démarche de prendre rendez-vous étant loin d'être facile et se confier étant si délicat, il est essentiel de sentir si cet espace thérapeutique avec moi vous convient. 

 

La première séance ne vous engage pas.

Elle permet de répondre au mieux à vos questions,  d'écouter et entendre ce qui vous a amené à prendre rendez-vous, de comprendre en quoi je peux vous être utile.

Elle permet aussi de mesurer si je suis compatible ce avec pourquoi vous consultez.

Enfin, elle permet de vous exposer ma façon de travailler, de vous informer sur les aspects pratiques (le cadre, la fréquence des séances, le paiement, etc.)

Dans un souci de vous aider au mieux , je prends un temps pour vous demander si vous vous êtes senti compris, si nous avons pu aborder tout ce que vous souhaitiez, et de me rendre compte si j'ai pu dire ou faire quelque chose qui ne vous convient pas.

En thérapie individuelle, mon approche est soit psychanalytique. Les entretiens sont alors non directifs. Le travail demandé est alors de raconter tout en laissant, autant que possible, libre-court à vos pensées. J'interviens alors de manière ponctuelle. Le travail est introspectif.
Soit mon approche est pragmatique, centrée sur vos ressources et vos compétences.  Les entretiens sont plus directifs et prennent alors la forme d'une conversation. 
L'une ou l'autre approche se décide ensemble, en fonction de vos besoins et de vos attentes.

En thérapie de couple et de famille, mon approche est la deuxième, c'est-à-dire pragmatique, centrée vers des solutions.

 

Pour qui ?​

 

Que ce soit en couple, en famille, ou en individuel, il est possible à tout à chacun de consulter un thérapeute à un moment de sa vie. Le plus souvent, nous sautons le pas, quand nous ressentons le besoin de nous faire aider, quelque soit le motif.

Il est important de savoir que la réussite de la thérapie dépend d’abord et avant tout de votre motivation et de votre engagement.

 

Le rythme des séances​

Si nous sommes dans une approche psychanalytique, le rythme des séances est au minimum une fois par semaine, idéalement deux fois par semaine.

Dans l'approche pragmatique, nous définissons ensemble le rythme des séances en fonction de vos besoins et vos possibilités. Ce rythme peut évoluer au cours de l'accompagnement après une réévaluation de vos besoins et de vos possibilités. Les rendez-vous se prennent au fur et à mesure, à la fin de chaque séance.

Comment se décide la fin d’une psychothérapie ?

 

Cela se décide ensemble. Vous pouvez vous même sentir que notre travail arrive à sa fin ou qu'il ne vous convient plus ou bien que vous arrivez au bout de quelque chose. Il suffit  d’en parler, librement. Nous convenons alors de la manière de clôturer notre travail. Il peut arriver que ce soit moi qui perçoit que nous arrivons au bout de ce pourquoi vous êtes venu en thérapie. Dans ce cas, je vous le suggère. L'essentiel est de clôturer notre travail. Qu'il ne soit pas interrompu, abandonné, suspendu.