Présentation

Le premier rendez-vous

La démarche de prendre rendez-vous n'est pas facile, encore plus si vous avez eu une expérience difficile, douloureuse. C'est pourquoi lors de la première séance, nous prenons le temps de nous rencontrer. Ce premier rendez-vous est un entretien préliminaire, d'environ une heure, qui ne vous engage pas. L’alliance thérapeutique qui s’établit entre le patient et son thérapeute étant déterminante pour prédire l’issue du traitement,  cette première rencontre permet de sentir, mutuellement, si les bases d'une relation de confiance peuvent se tisser. ​Si nous décidons d'engager un travail ensemble, je vous expose un travail thérapeutique adapté à vos besoins ainsi que les aspects pratiques : le cadre, le paiement, le déroulement des séances.

 

Le praticien ne juge pas et n’impose pas son point de vue. Son rôle consiste à s’imprégner de la situation du patient, à écouter ses propos, à les mettre en perspective avec ses connaissances, à faire préciser des éléments et à suggérer des pistes de changement ou d’amélioration dans le respect de l’individualité du patient.

Si vous sentez que vous faites fausse route ou que le professionnel ne s’avère pas compatible avec votre problématique, il est conseillé de consulter un autre professionnel susceptible de correspondre à vos attentes.  L'idéal est de pouvoir en parler librement à votre thérapeute. Celui-ci peut vous communiquer les coordonnées d’un confrère ou d’une consœur de confiance. 

De même, le thérapeute peut penser qu'il n'est pas en mesure de vous aider ; il vous oriente alors vers un confrère ou une consœur de confiance.

Pour qui ?​

 

Il est possible à tout à chacun de consulter un thérapeute à un moment de sa vie. Le plus souvent, nous sautons le pas, quand nous ressentons le besoin de nous faire aider. Les raisons peuvent être nombreuses : une souffrance, un mal être, une tristesse, des angoisses, des peurs, une anxiété, un blocage, une difficulté, un sentiment d’échec, l’isolement, une solitude, des pensées obsessionnelles, des TOC, un traumatisme, souhaiter un changement dans sa vie, surmonter une épreuve, des difficultés relationnelles et/ou professionnelles, des difficultés sur le plan sexuel…

Mais aussi, pour mieux se connaître et donner du sens à sa vie. De nombreuses personnes souhaitent apporter du sens à leur vie en se découvrant. Il s’agit alors de mieux comprendre son fonctionnement intérieur, de découvrir ses limites, d’être à l’écoute de ses désirs et de ses attentes. Nous entrons là dans un travail dit analytique.

Quel qu’en soit la raison, la réussite de la thérapie dépend d’abord et avant tout de votre motivation et de votre engagement.

Comment se décide la fin d’une psychothérapie ?

 

C’est vous qui sentirez le moment de la fin. Il suffit d’en parler, librement. Cela permet de proposer soit un entretien clôturant le travail entrepris, soit de vous proposer d’espacer les séances pour tendre vers la fin de notre travail thérapeutique. 

 

© 2019 Nathalie Cassar